La sixième édition des Journées du film européen s’ouvre à Alger

La sixième édition des Journées du film européen en Algérie s’est ouverte jeudi à Alger avec la projection du long métrage « Sous le ciel d’Alice », une comédie dramatique, de Chloé Mazlo, en présence de l’ambassadeur de l’Union Européenne en Algérie Thomas Eckert, devant un public nombreux.

Prévue jusqu’au 11 novembre à la Cinémathèque d’Alger, cette édition, placée sous le slogan, « Le 7e Art à l’européenne », marque le retour du public vers les salles obscures, dans le strict respect des mesures de prévention sanitaire, encore en vigueur, contre la propagation du Coronavirus.

Sorti en 2020, « Sous le ciel d’Alice », comédie dramatique de 90 mn réalisée par la Franco-libanaise Chloé Mazlo, raconte l’histoire d’une jeune femme suisse (Alice) qui décide de s’installer au Liban, contrée ensoleillée et exubérante, et où elle rencontre Joseph, un astrophysicien malicieux qui rêve d’envoyer le premier libanais dans l’espace.

Alice trouve vite sa place dans la famille de Joseph, avec qui elle s’est mariée. Quelques années après, la guerre civile éclate au Liban, et Alice qui vivait le bonheur dans le pays du Cèdre, va connaître la peur de sombrer dans le néant.

« Le cinéma a toujours permis un échange entre les Cultures et le rapprochement entre les peuples », a déclaré l’ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union Européenne en Algérie, Thomas Eckert, lors de son allocution d’ouverture de ces journées.

Une quinzaine de productions cinématographiques est au programme de cette sixième édition qui propose au public, entre autres contenus récurrents, l’ »affiliation, la famille et la transmission » dans des formes cinématographiques diverses, à l’instar de « la comédie, le drame et l’animation », tel que précisé dans le document de présentation.

Parallèlement aux projections, une résidence d’aide à l’écriture de scénario de films courts-métrages sera organisée au profit de 10 jeunes qui bénéficieront d’un accompagnement par des professionnels du cinéma.

Organisées depuis 2009 par la Délégation de l’Union européenne en Algérie, les Journées du film européen, se poursuivent avec au programme de vendredi la Suède et le Danemark, qui présenteront respectivement, « Cold Case Hammarskjold », un documentaire de Mads Brugger et « The Good Traitor », long métrage de Christina Rosendhal.